Mon avis sur le livre Captive de Margaret Atwood
Culture Livres

Coup de cœur lecture : Captive de Margaret Atwood

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
loading - Coup de cœur lecture : Captive de Margaret AtwoodLoading...

Tu te souviens peut-être, sparkly baby, de cet article où je te présentais ma pile à lire du moment. Sans surprise, le livre Captive de Margaret Atwood faisait partie du lot pourquoi j’en parlerais sinon hein.

Margaret Atwood est une romancière et poétesse canadienne. Elle a notamment donné naissance au best-seller La Servante Ecarlate, qui a été adapté en film mais aussi en série sur les plateformes Hulu et OCS depuis 2017. J’ai d’ailleurs très envie de te partager prochainement mon avis sur cette série…

Sans plus attendre, voici ce que nous dit la quatrième de couverture à propos de Captive :

1873 : Grace Marks, seize ans, est condamnée à la réclusion à perpétuité pour le double meurtre de son jeune employeur et de sa gouvernante. Victime sous emprise ou monstre en jupons ? Face à l’échec des rapports psychiatriques, le Dr Jordan s’empare du dossier, bien décidé à la sortir de son amnésie. Mais pourquoi lui cache-t-elle les troublants rêves qui hantent ses nuits ?

Inspiré d’un sanglant fait divers qui a bouleversé le Canada du XIXe siècle, Margaret Atwood nous offre un roman baroque où le mensonge et la vérité se jouent sans fin du lecteur. Captive est aujourd’hui adapté en série TV.

Mon avis sur le livre Captive

J’ai toujours eu un attrait particulier pour les œuvres inspirées de faits réels. Je ne sais pas si l’on peut parler de fascination morbide, mais les crimes inexpliqués, les affaires non résolues, le paranormal toussa… Ce sont des choses qui me font vibrer chacun son truc ok me juge pas.

Et justement, comme tu l’auras compris, Captive est un roman tiré d’une histoire vraie. Grace Marks a réellement existé et elle a bel et bien été accusée du meurtre de son employeur (Thomas Kinnear) et de la gouvernante de ce dernier, Nancy Montgomery. Avec Captive, Margaret Atwood revient sur le traitement médiatique du procès de Grace et de son prétendu complice, James McDermott, ainsi que sur l’incarcération de cette dernière dans les années qui ont suivi le procès. L’auteure a également apporté sa patte à l’histoire, en y intégrant un personnage fictif, le docteur Simon Jordan qui est chargé de déterminer si oui ou non la détenue est atteinte de problèmes psychologiques (elle prétend être amnésique et ne pas se souvenir des faits, et elle a été internée dans un hôpital psychiatrique juste après son jugement). Les chapitres sont rythmés par les entretiens de Grace et du docteur Jordan, pendant lesquelles la femme dévoile son enfance en Irlande du Nord, sa migration au Canada accompagnée de toute sa famille ainsi que ses débuts en tant que domestique. 

L’ambiguïté autour du rôle de Grace dans ce double meurtre s’accroît au fur et à mesure de la lecture : on découvre peu à peu que Grace est une femme aux multiples visages… Tantôt secrète, tantôt manipulatrice. Si l’on pense se familiariser avec ce personnage au fil de notre lecture grâce à son récit, elle ne cesse de nous surprendre. 

J’ai beaucoup apprécié cette plongée dans le Canada du XIXe siècle, ainsi que dans le quotidien des domestiques de l’époque. Et j’ai été charmée par le style d’écriture de Margaret Atwood : pas un mot superflu, une plume incisive qui nous transporte aisément dans les décors de l’époque… Bref, je suis séduite. C’est le premier livre que je lis de cette auteure et je peux déjà t’annoncer que ce ne sera pas le dernier, sparkly baby

Je conseille Captive à qui ?

À ceux qui veulent découvrir Atwood sans passer par le fameux best-seller La Servante Ecarlate, évidemment !

Si je t’ai donné envie de te procurer Captive, sache que tu peux te le procurer ici ou ici.

Et si tu l’as déjà lu (ou que tu as vu la série sur Netflix !), n’hésite pas à me faire part de ton avis en commentaires !

The following two tabs change content below.
0548fd003d8b0f495750cedb8699e4af?s=80&d=identicon&r=g - Coup de cœur lecture : Captive de Margaret Atwood
Etudiante en coréen et communication le jour, serial collectionneuse d'enlumineurs la nuit.... Skincare et makeup nerd, féministe et grande lectrice. Meuf sympa.

6 thoughts on “Coup de cœur lecture : Captive de Margaret Atwood”

  1. J’ai vu la mini-série et j’ai beaucoup aimé l’histoire et l’ambiguïté des personnages, ainsi que les costumes, je recommande !
    Pour l’instant je n’ai lu que La Servante écarlate, vraiment très puissant, et j’ai bien envie de découvrir d’autres ouvrages de cette autrice.

    1. Oh je vois ce que tu veux dire ! Pour ma part les coupures de presse / lettres m’ennuyaient au tout début du livre, mais plus l’histoire avance plus elle gagne en intensité… Et finalement j’ai pas mal apprécié ce découpage, même si je comprends qu’il ne soit pas à ton goût !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *